Jeune et ambitieux, vous avez de l’audace et surtout plein de projets en tête. Ce sont des arguments de poids pour réussir dans la vie. Mais que pense votre banquier lorsque vous toquer à sa porte pour lui faire part de votre projet de construction? Argent, Argent, Argent…

Pour cela il ne se fiera  exclusivement à la confiance qu’il pourrait avoir en vous, non pas du tout. Il a plus confiance en la manière dont vous gagner votre argent.

Alors voici les 5 conseils de base pour convaincre votre banquier :

Le premier conseil  : votre contrat de travail à durée inderminée. Quel est le type de contrat que vous avez? CDI! Bingo! Mais attention là encore, ce n’est que le principe. Il aura plus confiance en votre CDI, s’il justifiait d’au moins 2 ans de validité. Si vous êtes à mi-temps ou en CDD. Ce n’est même pas la peine de toquer chez votre banquier. De même, si vous êtes en CDI en période d’essai.

Le deuxième conseil : la gestion de votre compte. Êtes-vous souvent à découvert? Avez-vous d’autres crédits? Si oui, il va falloir optimiser votre compte. Ne plus être à découvert pendant au moins 3 moins. Remboursez tous vos crédits Cofinago, Fidem…

La bonne santé financière de votre compte en banque est un élément important pour votre banquier.

Le troisième conseil : avoir des économies. P.E.L (plan épargne au logement), C.E.L (compte épargne au logement), Livret A… C’est ce que va regarder votre banquier. Dans l’idéal, il faudrait avoir au moins 10 % du coût de l’investissement. Il faut savoir que certaines banques ne financent pas le notaire ou les frais d’agence.

Le quatrième conseil : avoir un partenaire de construction de confiance. Il faut par dessus éviter les vendeurs de rêve. Le banquier ne fait pas confiance à vous mais à la valeur de votre maison qu’il pourra saisir si vous ne payer votre créance. L’idéal est de choisir un constructeur local et pas au hasard sur Internet.

Le cinquième conseil : habiter chez vos parents. Si vous avez déjà un appartement, il est recommandé de partir vivre chez vos parents. Cela vous permettra de faire des économies et surtout de valider votre emprunt. Le banquier ne vous prêtera pas de l’argent si vous avez déjà un loyer.