Canneberge antibiotique naturel

Les antibiotiques sont sans aucun doute les médicaments les plus usuels et les plus génériques qui soient. Leur prescription reste en effet banalisée pour les médecins. Ganglions, fièvre, grippe, infections, plaies et blessures, les antibiotiques sont toujours recommandés pour que l’état du malade ne s’aggrave ou ne se complique pas trop. Ils permettent de soigner beaucoup de maladies comme le staphylocoque, ou bien l’angine.

 Les risques liés à la consommation des antibiotiques

Certes, d’une part, ils interviennent pour éviter les multiplications des bactéries mais d’autre part, ils ne font pas toujours leur effet surtout lorsqu’ils sont mal prescrits comme le cas par exemple des cancers, des angines de poitrine, des allergies alimentaires, des infections virales et lésions cérébrales.

Beaucoup de gens croient justement que les antibiotiques guérissent tous les types d’infections. Contrairement à ce que l’on peut croire, ils ne guérissent point toutes les maladies infectieuses. D’ailleurs, force est de constater que bon nombre de faux antibiotiques se répandent et augmentent davantage. La consommation de certains d’entre eux pourrait même être associée au risque du cancer des seins notamment pour les femmes et les adolescentes.

Il ne faut donc jamais choisir les antibiotiques en raison de leur commodité et même si c’est l’ordre du médecin car leur utilisation répétée est passible de conduire à une diminution de leur efficacité, c’est-à-dire que par conséquent leur usage n’est pas toujours à bon escient.

Pour limiter les risques, les antibiotiques naturels

Par ailleurs, on peut également noter les effets indésirables rencontrés à l’utilisation des antibiotiques particulièrement s’il s’agit d’une cure abusive. Parmi eux figurent les fatigues prolongées, les résistances, les réactions allergiques telles que les urticaires, les éruptions, les œdèmes. Pour pallier ces risques importants, il est nécessaire de boire plus d’eau qu’à l’ordinaire. D’ailleurs, s’il est vraiment nécessaire de prendre des antibiotiques, des recherches ont proposé la prise de miel, d’ail, du corossol, d’orange, ou du jus de pomme car ceux-ci des considérés comme étant des antibiotiques naturels. Le thym également en est un grâce à sa vertu antibiotique et à la fois antiseptique.

Bref, mieux vaut faire confiance à ces alternatives naturelles que de croire toujours aux pouvoirs soignants des antibiotiques.